À la pointe de la technologie

Article Le Républicain publié le 07/02/2019 par Béatrice Boudeau

Lors des portes ouvertes du lycée agricole Terres de Gascogne, de Bazas, le directeur Pascal Trouche a inauguré la salle de simulation des débardeuses et abatteuses, outils désormais indispensables pour l’exploitation forestière. « Cette salle, qui vaut 300 000 € tout compris, a été financée à hauteur de 260 000 € par la Région et par les taxes d’apprentissage. Le but désormais est d’intégrer ces simulateurs dans le déroulé pédagogique. Les constructeurs de machines, qui sont nos partenaires, sont venus former les enseignants sur 2 à 3 journées. Sachant que les engins forestiers coûtent chers, entre 270 et 360 000 € (HT) pour un porteur et entre 400 et 500 000 € pour une débardeuse, tous les élèves passent désormais par les simulateurs. Des enseignants sont partis en Suède afin de voir comment ils travaillent en cohésion et cohérence entre les professionnels et enseignants. »

Jean Lachaux, responsable du lycée agricole et forestier ajoute : « Les sociétés forestières demandent d’adapter les élèves au niveau des engins et nous travaillons ensemble. Nous sommes le centre de formation le mieux noté au niveau national et nous sommes les seuls à avoir une telle salie de simulation. Nous allons proposer des formations pour adultes pour des reconversions afin qu’ils acquièrent des compétences certificatives. Les abatteurs manuels, mécaniques, les débardeurs et les grumiers sont des métiers en tension. Nous communiquons sur ces emplois avec les professionnels et essayons de rendre ces métiers cachés dans les bois visibles. Pour cette raison nous allons participer au salon international Nouvelle-Aquitaine du 1er au 10 juin qui met l’accent cette année les métiers de la forêt. »

Dans le même état d’esprit, le lycée recevra le championnat de France du bûcheronnage sportif les 25 et 26 mai.

Vous aimerez aussi...